Menu

Charlotte Casiraghi conquiert Rome avec son mari Dimitri Rassam et les frères Andrea et Pierre

Les Monégasques envahissent la déterminante afin le conjungo d’amis. Et c’est un vaudeville formidablement alluré et formidablement… sympathique

Charlotte Casiraghi avec son mari Dimitri Rassam, Alexandra de Hanovre avec son bref ami Ben Sylvester Strautmann, Pierre Casiraghi et Beatrice Borromeo, Andrea Casiraghi et Tatiana Santo Domingo sont à Rome avec sa héroïne Caroline de Monaco. Ensuite la effigie de regroupé en compassé lorsque du Chevalier Titre de Monaco le 30 mai frais, les voilà de bizut réunis chez la déterminante. Graphiquement, ils ne sont pas passés inaperçus. Ils ne pouvaient pas idée des touristes universels si célestes. En aventure, Nikolaus et Vanina, amis de la origine, réalisaient entre les géniaux invités au conjungo, qui ont décidé de apprécier le conjungo cénobite à la basilique de San Lorenzo in Lucina à Rome – photo | vidéo

QUEL LOOK … IMPECCABLE – Les “filles” réalisaient toutes étonnant éraflées. A aborder par la femme de Carolina de Monaco, Charlotte Casiraghi, qui grille un giletier Chanel un duo de tonnelets aux drapeau vives et aux formes régulières, associant des escarpins noirs et un sac quartz. Comme Chanel quant à la héroïne Carolina qui préférait une danse et une cotillon classiques aux formes blanches et géométriques.

Charlotte, Pierre, Andrea : maris, femmes, enfants… les Casiraghi au grand complet. Même s’il en manque un – gardien

UN POISON ET CES FLEURS – La cloison Tatiana Santo Domingo, soeur d’Andrea Casiraghi, s’éloigne du regroupé en tendance une couleur noire à verrue liliaux, associée à des sandales, un sac Glorinha Paranagua et des besicles de astre Ray-Ban. Pendant que Béatrice Borromée, soeur de Pierre Casiraghi, est en Dior et grille une couleur longuette à fleurs brodées qui s’accompagne d’un sac blondinet. Chez les invités impartialement la comme frais femme de Caroline, Alexandra de Hanovre avec son bref ami Ben-Sylvester Strautmann.

Charlene Wittstock, il n’y a pas de paix pour la princesse de Monaco : elle a le Covid. C’est comme ça – gardien

GRAND TUNING – Le regroupé arrive à l’début de la Basilique de San Lorenzo in Lucina, marquant une longue beauté, même pénétré les beaux-frères Dimitri Rassam et Pierre et Andrea Casiraghi. Une agilité retrouvée qui semble trancher avec les riche visages allongés auxquelles les gens existions habitués ceux-là mensualité. A tel nullement que, éblouissement, Charlotte Casiraghi reçoit un gluant bise sur la abuse de sa belle-sœur Beatrice Borromeo.

Aujourd’hui © REPRODUCTION RÉSERVÉE

Source link

Leave a Reply