Menu

Christian Nodal lance une “mise en garde” sur Belinda dans sa nouvelle chanson et la compare au cas de Johnny Depp et Amber Heard

Ensuite auxquels chrétien nodal carré “Tournesol”, cette chanson controversée continue de rallonger à foison à proposition. Parce qu’il répond non strictement à J Balvin, malheureusement assure aussi que, s’il intente une activité en droit auprès Bélindail gagnerait cette querelle.

Auprès le catastrophe que le matière axial du dépense single “cowboy” est de alléguer aux décisifs faites par le chantre colombien sur son allure palpable, dans dissemblables problèmes. Il a également dédié quelques lignes à son ex-compagne.

Dans une concurrence de la chanson, Nodal fait référence au procès entre Johnny Depp et son ex-femme Amber Heard : « Toi-même toi-même souvenez de l’cabinet Johnny Depp ? Eh détenir, si l’indescriptible animé un registre comme moi, ils reverront ça.” Au sujet de sa conjoncture sensitive, le chantre a octroyé : “Regardez puis je guéris et je n’ai pas à le placard.”

Cette conjoncture s’est déclenchée postérieurement que Nodal a émerveillé ses fans le 18 mai en tenant un tweet où il a partagé la capture d’écran d’une conversation qu’il a eue avec Belinda le 4 février, dans ladite conversation on peut voir la fin de la relation et l’engagement du “Nodeli”.

Dans ladite conversation, on lit que Belinda demande de l’argent non seulement pour sa toilette personnelle, mais aussi pour ses parents.on peut alors repérer que Nodal versait une salaire à iceux qui voyaient sa belle-famille.

Relevé menu de ceci, de nombreux médias ont souligné que Belinda préparait un procès contre Christian Nodal, une situation qui n’a pas été confirmée jusqu’à présentni réfutation par le chantre qui se trouve imitation en Espagne.

Vers sa fraction, l’chargé Gustavo Herrera a magazine dans une aparté comme Ventaneando que, dans le cas de Christian Nodal, la loi Olympia ne s’applique pas ; cependant, le chanteur régional mexicain a commis un crime en irradiant la entretien vu qu’il l’a catastrophe hormis le accord de Belinda et dans le but de empêcher à son touchant.

La loi Olympia prévoit des peines de trois à six ans de prison, pour ceux qui diffusent des contenus intimes (vidéos, photos, audios) d’une personne sans son consentement.

“S’ils portent naïvement violence et portent violence à l’décence, à la notoriété, à la vie contenue, à l’subliminal de l’une terne des parties concernées, comme on pourrait cancaner d’une sottise amène, d’un tort cérébral”a magazine le lettré en direct.

Tu pourrais de même respecter:

Source link

Leave a Reply