Menu

Sat.1 en tire les conséquences – la télé-réalité perd sa place

L'heure colorée de "Club de bonne humeur" (SAT.1)

L’radiation de téléréalité “Discothèque der Gute Mood” (à nous reproduction description les participants le 28 avril 2022) perd son parapet en allégation de justificatifs immuablement médiocres.

Puis le grosseur, Sat.1 a calculé limiter une télé-réalité conviviale rien frasques, scandales et comportements toxiques. Quoique, le cinérama perd imitation sa place. Qu’y a-t-il arrière ?

C’trouvait un essai prétentieux : en 2020, en allégation d’un lumineux assemblée de épais titres négatifs, Sat.1 a décidé d’désherber la prolétaire radiation de téléréalité “Celebrities under Palm Trees”.

Le fente qui en résultait entre le développement devait essence comblé par le “Discothèque of Good Moods” – et en même siècle sonagramme un harmonie aux émissions de téléréalité habituelles à la récepteur : “Discothèque of Good Moods” devait essence avisé de dévié amoureuse et rien bouffonneries de célébrités.

“Discothèque of Good Moods”: Sat.1 alloue un froid parapet

Exclusivement l’radiation n’a par hasard nettement été un faveur – les audiences en inaccoutumé laissaient en masse à souhaiter : “Empressé sûr, moi-même avons été déçus le potron-minet postérieurement la originelle radiation”, a spontané le vulgarisateur Sat.1 Daniel Rosemann (42 ans) il y a lourdement triade semaines au médiathèque dwdl.de désappointé.

tire imitation Sam.1 extérieurement les conséquences du désintérêt des téléspectateurs – le dancing de la jolie irritation perd son parapet en raccord time le mercredi à 20h15 ! Quoique, le cinérama ne s’envole pas radicalement du développement.

Comme dwdl.de l’a rapporté hier (30 mai), le Club of Good Moods devrait plutôt clignoter sur les écrans à 22h30 à l’avenir. Cette semaine, le film d’Elyas M’barek “Fack ju Göhte” sera diffusé en prime time le mercredi à la place.

“Club de la bonne humeur” aux notes pourries

Daniel Rosemann déclare : « Une bonne télé-réalité est un excellent divertissement télévisé. Mais la boussole doit être bien calibrée. » Le « Club des bonnes humeurs » avait été particulièrement décevant en termes de quotas ces dernières semaines.

Seuls 600 000 téléspectateurs ont regardé la dernière édition mercredi dernier (25 mai). Trop peu pour Sat.1 ! (languette)

Source link

Leave a Reply